Peau

L'histoire du traitement de l'acné


Le fichier

Nous aimerions beaucoup s’il y avait un traitement complet contre l’acné, mais tout dépend du type d’acné que vous avez. Par exemple, l'acné hormonale répond principalement aux remèdes internes (changement de régime, probiotiques, médicaments sur ordonnance), alors que l'acné bactérienne causée par la saleté, la sueur et l'huile est traitée localement. Mais si les traitements contre l'acné d'aujourd'hui sont rationalisés, faciles à utiliser et parfois même agréables (surtout lorsqu'ils travaillent rapidement), cela n'a certainement pas toujours été le cas.

En plongeant dans les nombreuses méthodes utilisées par les humains pour lutter contre l'acné, nous avons été choqués d'apprendre leurs remèdes de choix, dont certains sont de véritables casse-têtes. Ci-dessous, nous avons compilé une chronologie de l'évolution des traitements de l'acné qui vont d'étrange à apprivoiser. Jetez un oeil ci-dessous!

1776 av. J.-C.: Remèdes rafraîchissants et fleurs de pêcher

Stevens et Fils

Selon la médecine traditionnelle chinoise (ou MTC), l'acné est liée à la température corporelle en ce que la chaleur s'accumule à partir d'aliments riches mal digérés, ce qui se traduit ensuite par de la chaleur dans le tube digestif, puis dans la circulation sanguine. On pense que lorsque le sang est chauffé, vos organes internes doivent être traités (la théorie est que le foie détoxifie le sang, mais lorsque la chaleur se manifeste ici, elle se traduit par une irritabilité émotionnelle sous la forme d'un visage rouge et de papules rouges ). Ainsi, les partisans de la MTC pensaient que des aliments rafraîchissants pour le corps et des herbes telles que l’échinacée, la bardane et les légumes à feuilles sombres aideraient à prévenir les poussées de boutons.

La MTC a également utilisé un remède cutané à base de fleurs de pêcher pour nourrir et illuminer la peau. On pensait qu'ils avaient des pouvoirs surnaturels qui combattaient le "démon de la mauvaise santé" qui, dans ce cas, était une peau tachée.

1332 av. J.-C.: Patchouli et lait aigre

Media Bakery

Même les pharaons n'étaient pas exempts de défauts cutanés: il a été prouvé que King Tut affichait des cicatrices d'acné et était même enterré sous des remèdes tels que le patchouli. Les propriétés médicinales naturelles de la feuille étaient utilisées par les anciens Égyptiens pour traiter non seulement l'acné, mais ses propriétés antiseptiques, ainsi que sa capacité à renforcer les tissus cutanés tout en équilibrant la production de pétrole, en faisaient le traitement idéal contre les poussées.

Les anciens Égyptiens croyaient également que le lait fermenté était un remède contre l'acné. Si cela vous semble dégoûtant, sachez que l'acide lactique est dérivé du lait acide, car le lactose fermenté du lait cru se transforme en acide lactique. Cet ingrédient est un exfoliant étonnant qui aide à réduire les éruptions et les signes de vieillissement.

(Pas dans l'idée de mettre du lait périmé sur votre visage? Essayez Sunday Riley Good Genes, 105 $, un traitement onctueux à l'acide lactique qui illumine et repulpe la peau).

753 av. J.-C.: bains au soufre

Les thermes romains

Les Romains anciens ont été le premier groupe à utiliser les bains comme traitement de l’acné, pensant que les pores pourraient être éliminés en les faisant tremper dans un mélange chaud d’eau et de soufre. Le docteur Jessica Weiser, dermatologue à New York, nous dit que le soufre est un excellent traitement de l’acné car il «diminue le nombre de bactéries sur la peau et réduit l’inflammation».

379 après J.-C.: étoiles filantes

Shutterstock

Même aujourd’hui, nous devons encore passer au crible des remèdes de beauté et décider lesquels sont plus farfelus que curatifs, mais ce remède de l’ancien médecin romain, Théodose Premier, est peut-être le plus risible que nous ayons jamais entendu: Pour débarrasser la peau de l’acné, il a suggéré les individus s'essuient le visage avec un chiffon en regardant une étoile filante. Alors, comme l’étoile, les imperfections tomberaient du corps. Si seulement…

794 après J.-C.: Fèces Nightingale

Oiseaux du monde

Au cours de la période Heian (794 à 1185 après J.-C.), les Coréens ont présenté aux Japonais les matières fécales des rossignols (un oiseau important de la culture asiatique) comme moyen de guérir l'acné. Contrairement à la plupart des animaux, les oiseaux ont une ouverture (la cloaque) à partir de laquelle tous leurs déchets sont déposés. Ainsi, leurs matières fécales sont constituées d'urée riche en azote (également un composant de l'urine) et de la guanine, un acide aminé, censé contribuer à une peau plus claire et plus claire. Croyez-le ou non, les soins du visage en merde d'oiseau sont toujours populaires (même si nous ne pouvons pas garantir que ce sera agréable).

1600: patchs de velours noir

Fine Art America

Portées principalement par des femmes cicatrisées par l'épidémie de variole en Europe, les femmes du 17e siècle découpent de minuscules morceaux de velours noir ou de soie en des formes telles que des étoiles et des lunes pour couvrir leurs imperfections, y compris les boutons. Cependant, certaines femmes ont décidé de porter les patchs comme une déclaration de mode, en les plaçant au coin des yeux et de la bouche ou à l'endroit qui leur convenait le mieux. Ils étaient même considérés comme un symbole de statut en ce sens que ceux avec des patchs plus beaux et attrayants avaient une stature sociale plus grande.

1902: rayons X

Histoire Geary

En 1902, le chercheur américain W.A. Pusay a publié pour la première fois une étude sur l'utilisation des rayons X en tant que remède efficace pour le traitement de l'acné. Il a écrit que des émissions de rayons X localisées aideraient à gérer la suractivité des glandes sébacées, des bactéries et de l'inflammation. Cette méthode de traitement est devenue plus répandue dans les années 1940; Cependant, dans les années 60, après le bombardement d'Hiroshima, les individus sont devenus beaucoup plus prudents face à l'utilisation de la radiation comme moyen de traitement. Aujourd'hui, un remède plus sûr en termes d'émission de lumière est utilisé pour lutter contre les imperfections: la lumière LED.

1930: laxatifs

Remède de la nature

Comme les éruptions cutanées commencent au moment de la puberté (grâce aux hormones), certains pensaient que l’acné avait une corrélation avec la virginité: la théorie était que les vierges n’étaient pas en mesure d’éliminer les toxines qui causent des boutons par voie sexuelle, elles avaient donc besoin d’un autre moyen libèrent les toxines accumulées dans leur système (ainsi, les boutons étaient connus sous le nom de "pustules de chasteté"). C'est pour cette raison que les laxatifs ont été utilisés pour augmenter l'enlèvement des déchets afin de nettoyer la peau.

1950: antibiotiques

Shutterstock

La pénicilline a été le premier antibiotique disponible et a donc été utilisée pour traiter l’acné après la découverte que des bactéries sont présentes dans les lésions acnéiques. Cependant, les chercheurs ont découvert que la pénicilline était dans la circulation sanguine plutôt que dans la peau et était finalement jugée inefficace pour traiter les éruptions cutanées. Peu de temps après, la tétracycline (un autre antibiotique) s'est avérée beaucoup plus efficace et largement prescrite aux patients souffrant d'acné.

1970: acide de vitamine A

Rétine

La vitamine A (découverte connue sous le nom de Retin-A, une forme plus puissante de rétinol) a été découverte en tant qu'ingrédient qui libère la peau morte d'un follicule pour aider à nettoyer les pores obstrués. Il augmente le renouvellement cellulaire, ce qui en fait un remède contre les rides.

1980: Accutane

Byrdie

Appartenant à la même classe de rétinoïdes que Retin-A, Accutane® a été créé en tant que médicament oral puissant pour soigner l’acné chronique. Bien que d'innombrables essais aient révélé que la pilule soit une solution miracle pour les éruptions douloureuses et kystiques, ses effets secondaires ne sont pas sans effets secondaires majeurs et doivent être discutés de manière réfléchie avec votre médecin.

1990: Lasers

Amazone

Contrairement aux rayons X, les lasers ne sont pas aussi puissants sur le spectre électromagnétique et sont utilisés pour cibler le pigment de la peau à la porphyrine produit à partir de bactéries destinées à traiter l'acné. Dans les années 90, les médecins utilisaient des lasers pour détruire les bactéries de l'acné. Cependant, les chercheurs affirment que son efficacité est de courte durée.

Présent

Comme mentionné précédemment, différents types d'acné réagissant à différents traitements, les médecins d'aujourd'hui (de l'Est et de l'Ouest) suggéreront différents traitements en fonction des besoins de votre peau. Ce qui est intéressant, c’est que de nombreux traitements datant de décennies (voire de siècles) sont toujours efficaces, tels que le soufre, l’acide lactique, la luminothérapie à LED, le peroxyde de benzoyle (utilisé par les dermatologues dans les années 20), les rétinoïdes et l’Accutane.

Nous avons peut-être parcouru un long chemin depuis avoir souhaité notre acné sur une étoile filante, et nous avons sûrement plus de progrès à faire, mais dans l'ensemble, nos ancêtres ont certainement ouvert la voie à des méthodes saines pour une peau plus claire.

Up next: Découvrez comment Olivia Culpo s'est débarrassée de son acné.